Soutenez notre action !

Deux méthodes s’offrent à vous pour soutenir l’ADOSM :

  • soit directement sur le site de HelloAsso,
  • soit via leur formulaire ci-dessous sur le site de l’ADOSM.

Dans les deux cas votre paiement s’effectue sur une plateforme sécurisée, et vous permet de recevoir immédiatement par e-mail votre reçu fiscal.

Adhérer en ligne sur le site HelloAsso – Paiement sécurisé par CB, reçu fiscal immédiat par e-mail

 

Adhérer
Faire un don

 

Adhérer en ligne à l’ADOSM via le formulaire de paiement de HelloAsso – Paiement sécurisé par CB, reçu fiscal immédiat par e-mail

Faire un don en ligne à l’ADOSM via le formulaire de paiement de HelloAsso – Paiement sécurisé par CB, reçu fiscal immédiat par e-mail

Quelques témoignages

Un étudiant :
« Je tiens à vous remercier chaleureusement de l’effort que vous avez fait pour moi et ma famille. L’argent que vous m’avez envoyé ne peut certes pas compenser la perte que nous avons subie, mais il permet d’envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité et en cela encore, je vous remercie. »

 

Une étudiante :
« Je tenais à vous écrire pour vous remercier de votre soutien financier durant ces six années d’études. Votre aide m’a permis de réaliser les études que je souhaitais. J’ai été diplômée en juin dernier de l’école de sages-femmes de Brest. »

 

Une mère :
« Je tiens tout particulièrement à vous remercier pour l’attention et l’aide que vous m’apportez pour l’éducation de mon enfant et pour mon avancée vers une carrière médicale. Je me permettrai de vous informer de mon évolution professionnelle… »

 

Une autre :
« Merci de tout cœur de l’aide que vous nous apportez encore cette année ; je viens de trouver un travail, embauchée pour une durée de six ans. Sans doute aurai-je moins besoin de votre aide l’an prochain. Mais c’est votre soutien qui m’aura aidée à persévérer et à croire encore à une certaine solidarité. »

 

Une autre :
« … Je tenais également à vous remercier chaudement pour le courrier que vous m’aviez fait parvenir peu de temps après le décès de mon compagnon ; je me suis, en effet, sentie soutenue par cette grande famille qu’est la Marine Nationale, par le biais de différents intervenants (y compris vous-même). Peu de choses sont aussi importantes, dans ces moments-là que l’esprit d’entraide et de fraternité. »